À quoi sert le SVG dans le web ?

Le Scalable Vector Graphic connu sous le sigle de SVG est un format d’image tellement léger utilisé pour la création des images vectoriels pour le développement des applications mobiles ou encore celle des sites web. Ce format permet de redimensionner une image sans perdre la qualité, il est aussi compatible avec la plupart des navigateurs existants. Le SVG nous offre plusieurs avantages sur le web.

Qu’est-ce que le SVG ?

Le SVG ou le Scalable Vector Graphic est un format de donnée vectoriel destiné à définir les graphiques vectoriels, apparu en 1998. De nos jours, ce format est tellement indispensable dans la créations et développement des applications web et mobiles. Le SVG dans le web est recopié par la plupart des navigateurs web comme Chrome, Opéra, Safari et Firefox. Il permet d’avoir un chargement plus rapide de la page en question, vu la légèreté de l’image. Il se distingue des autres formats tel que JPG, PNG et d’autres car il est déjà intégré dans le navigateur web.

Dans quel domaine utiliser le SVG

Lors du développement de site web, la création d’image fait partie de la conception du site ; ce qui attire en premier lieu le visiteur de cette page web. Premièrement, l’ouvrage des graphiques vectoriels fait partie des étapes de conceptions d’un site. Ensuite les compiler et les ajouter dans le site web en développement. Enfin, le SVG permet d’afficher des objets graphiques, ces derniers qui ont une propriété exceptionnel car on peut les redimensionner et l’étirer sans perdre la qualité d’origine de notre image vectorielle. Ce format plus léger permet aux navigateurs web de faire un chargement plus rapide du contenu de la page web.

Le SVG et ses avantages

On peut apprendre le SVG en quelque temps, car sa morphologie est plutôt simple. On peut les rendre encore plus beau avec du CSS, les éditer avec un éditeur de texte car c’est du XML. Son utilisation lors de la création d’une site web permet de faciliter le chargement des images. Le SVG dans le web est actuellement supporté par presque tous les navigateurs web qui existent. Par contre, pour ceux qui ne disposent pas de cette faculté, il existe des plugins autrement dit des extensions tel que le SVG web par exemple, qui n’est autre qu’une librairie de JavaScript de Google permettant de profiter de ce format de donnée SVG sur les navigateurs Safari, Firefox ou Internet Explorer.

Visual Composer : le plugin WordPress pour créer un site attractif sans connaissances techniques
Comment réussir la refonte de son site web ?